Le tableau de mise en forme

Il est également possible de créer des tableaux afin d'organiser graphiquement des éléments dans une page. C'est ce que l'on appelle des tableaux de mise en forme[1].

Exemple

Camomille sauvage

« Cette inflorescence caractérise la famille des Asteraceae (les Composées). La marguerite est un exemple type de capitule, qui ressemble à première vue à une fleur simple, au cœur jaune, bordé de longs pétales blancs, et qui est en réalité "composée" de nombreuses petites fleurs sessiles ou fleurons. »

Source : Wikipedia.

Dans cet exemple, nous avons créé un tableau constitué de deux colonnes et d'une seule ligne dont les bordures sont invisibles, dans la première cellule nous avons intégré la photo et dans la seconde le texte en vis-à-vis.

Attention

L'utilisation des tableaux de mise en forme ne doit pas servir à agencer entièrement la mise en forme globale d'un site mais doit être réservée à des agencements ponctuels au sein de la page. Il s'agit par exemple d'organiser d'un paragraphe en vis à vis d'une image...

Cette préconisation d'usage permet que la linéarisation d'un tableau de mise en forme via une technologie d'assistance soit compréhensible par son utilisateur.

Fondamental

L'utilisation des tableaux de mise en forme[1] pour faire de la mise en page nécessite de suivre les recommandations ci-dessous :

  • proscrire les éléments du tableau de données (titre, résumé, entêtes, etc.),

  • veiller à ce que le contenu reste compréhensible lorsque le tableau est consulté de façon linéaire.

CAPA Paternité