Histoire d'Internet

Objectifs

  • Découvrir l'histoire d'Internet et du Web ;

  • Découvrir les enjeux actuels d'Internet.

Mise en situation

Internet est apparu dans la seconde moitié du XXe siècle afin de créer un réseau de grande envergure sans point central, notamment dans la perspective de résister à des pannes. C'est un réseau décentralisé.

Ce réseau a connu plusieurs applications, donc les plus utilisées aujourd'hui sont le mail et le Web.

Ces applications fonctionnent grâce à des protocoles, c'est à dire des langages standards que tous les serveurs parlent.

Le protocole du Web est HTTP. Son évolution récente HTTPS ajoute une couche cryptographique afin que les échanges sur le Web puissent être confidentiels.

Rappel

Avant l'arrivée d'Internet les premiers réseaux étaient des réseaux locaux, non connectés entre eux, organisés autour d'ordinateurs centraux.

IBM 9020 (London Air Traffic Control Centre, 1974)Informations[1]

Rien de plus télégénique qu'un ordinateur mainframe. Aujourd'hui, le terme est un peu désuet. On parle plutôt de serveurs ou de super-­ordinateurs. Dans les années 1960, on les appelait « ordinateurs centraux », en bon français. De tels ordinateurs mêlaient haute performance et capacité à traiter de l'information en provenance ou à destination de plusieurs dispositifs : des mémoires sur bandes magnétiques situées dans des armoires équipées de lecteurs, cartes perforées (support d'instructions) placées dans des trieuses, terminal central ou autres terminaux distants, imprimantes... ( Masutti, 2020[2])

ARPANET : un réseau de communication américain (1969)

Les prémisses de la construction d'un réseau étendu de machines voient le jour à la fin des années 1960 aux États-Unis.

Porté par la recherche et financé par l'armée, l'enjeu est de concevoir un réseau :

  • sans pouvoir central,

  • capable de transmettre des messages sur de grandes distances.

Sites des États-Unis reliés à ARPANET en 1974.Informations[3]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Arpanet_1974.svg

Remarque

L'absence de gestion centralisée permet de mieux résister aux pannes ou aux attaques.

TCP/IP : l'unification du réseau (1989)

ARPANET fonctionne avec une partie isolée, réservée à l'armée, et une partie civile. Au début des années 80, ARPANET est progressivement abandonné au profit des technologies TCP/IP, qui forment les fondations d'Internet.

Cet événement est majeur pour la standardisation des communications.

Le terme Internet est alors officialisé et le projet ARPANET est dissout en 1990. À partir de cette date, les services et sites web n'ont cessé de fleurir pour atteindre en 2014 au moins un milliard de sites web.

Fondamental

TCP/IP est le couple de protocoles[4] qui est au cœur du fonctionnement d'Internet, c'est lui qui permet à des ordinateurs différents d'échanger des messages au sein de réseaux différents.

Il a été défini en 1989 par la RFC[5] 1122[6].

Internet : un réseau quasiment mondial

Internet et le Web sont omniprésents dans la plupart des sociétés. De nombreuses entreprises créent des services disponibles exclusivement sur le Web, si bien que les plus grandes capitalisations boursières sont des entreprises ne proposant que des services web. Plus de la moitié de l'humanité utilise le Web pour communiquer.

En 2020, environ 58% de la population mondiale a accès à Internet. La répartition est inégalitaire : l'Europe et l'Amérique du Nord sont plus connectés que l'Afrique et l'Asie. Déployer Internet dans ces zones est l'objet d'enjeux qui sont à la fois technologiques (avoir les infrastructures pour se connecter au réseau) et politique (volonté du gouvernement d'ouvrir le pays à ce réseau).

Répartition des internautes dans le monde en 2013Informations[7]

ComplémentInternet : un enjeu politique et social fort

Internet, grâce à l'absence de pouvoir central et l'équipement massif de la population, permet en théorie le libre accès à l'information et l'exercice de la liberté d'expression. Si la gestion d'Internet ne dépend directement d'aucun état, certains pays peuvent appliquer leur politique locale sur le réseau, en restreignant ou bloquant l'accès à Internet à leurs citoyens, ou en surveillant les communications sur Internet.

Internet censorship and surveillance by country (2018)Informations[8]

Les pays en rose surveillent et contrôlent le plus Internet ; les pays en blanc et en vert exercent un contrôle et une surveillance sélective.

ComplémentDes enjeux qui dépassent la question numérique

  • Internet a aussi été un enjeu de pouvoir dans l'économie : la « bulle Internet » à la fin des années 1990 et le début 2000 a témoigné d'un engouement et d'une forte spéculation dans les entreprises des sites de commerces en lignes et les compagnies de services de télécommunications.

  • La neutralité du net désigne l'idée qu'aucune communication n'est privilégiée plutôt qu'une autre sur Internet, et est un des fondements du réseau Internet. En l'absence de neutralité du net, on peut faire une analogie entre des autoroutes à péages d'un côté, et des routes de campagne de l'autre. La neutralité du net n'est plus garantie aujourd'hui : certains opérateurs imposent des coûts supplémentaires pour l'accès à certains services.

  • Si Internet a été conçu pour n'avoir aucun pouvoir central, une grande partie des services les plus utilisés d'Internet sont détenus par les géants américains Google, Amazon, Facebook, Apple et Microsoft (GAFAM) et les géants Chinois Baidu, Alibaba, Tencent et Xiaomo (BATX) : on parle de centralisation d'Internet, ce qui soulève de nouvelles problématiques politiques et sociales.

  • Enfin, Internet est enclin à des enjeux géo-politiques, en particulier depuis les déclarations du lanceur d'alertes Edward Snowden, qui révèle en 2013 au monde le système de surveillance globalisé mis au point par les services de renseignements des États-Unis et les grandes entreprises du numérique nord-américaines.

À retenir

  • Internet est issu du projet militaire américain ARPANET. Il a été conçu et utilisé par les universitaires et l'armée, puis s'est standardisé et étendu au monde pour devenir Internet.

  • Internet pose des enjeux politiques, économiques, sociaux et géo-politiques importants.