L'écriture numérique, entre signe et calcul

L'écriture numérique consiste à :

  1. utiliser un ordinateur

  2. pour produire des signes

  3. qui sont représentés sous la forme d'inscriptions codées en binaire

  4. qui sont destinées à être décodées par un ordinateur

  5. pour produire des signes

  6. destinés à être interprétés par un humain

Fondamental

La question du codage est donc centrale car elle détermine comment l'information peut être produite, stockée et lu.

C'est la condition de l'interprétation de l'information.

MéthodeApproche logique

On peut coder l'information sous forme logique, par exemple dans une base de données sous forme tabulaire, sous formes de propositions logico-mathématiques.

Exemple

1
Est-un (Voiture, Véhicule)
2
Possede (Voiture, Roue, 4)
3
Est-un (Ferrari, Voiture)

RemarqueAvantages et inconvénients de l'approche logique

  • L'avantage principal est que cela permet d'exploiter les possibilités de calcul de l'ordinateur (exemple de la recherche dans une base de données).

  • Un premier inconvénient est qu'il existe de (nombreuses) informations que l'on sait mal (voire pas du tout) représenter sous une forme purement logique.

  • Un second inconvénient est que l'humain n'accède pas (facilement) à l'information telles qu'elle est enregistrée, il est nécessaire de mobiliser un programme informatique qui la transforme en information lisible.

MéthodeApproche sémiotique

On peut coder la forme sémiotique de l'information, c'est à dire la façon dont elle se manifeste aux humains qui l'écrive et la lise, c'est ce que permettent de faire les logiciels de bureautique (traitement de texte, manipulation audiovisuelles...).

Exemple

RemarqueAvantages et inconvénients de l'approche sémiotique

  • L'avantage principal est que cela ressemble à la façon de faire du monde analogique, donc une partie des compétences existantes est facilement transposable (principe du WYSIWYG[1]).

  • Un premier inconvénient est que ce type de codage rend les manipulations calculatoires par la machine limitées (on peut faire moins de traitements automatiques).

  • Un autre inconvénient (en partie lié au précédent) est que le rédacteur est obligé de fournir un travail spécifique de mise en forme à chaque fois qu'il écrit pour faire en sorte que le logiciel produise la forme qu'il souhaite.

  • Un dernier point à noter est que tout enregistrement numérique étant soumis au calcul, l'accès au contenu reste dépendant d'un programme qui doit fonctionner correctement et auquel il faut faire confiance.

MéthodeApproche documentaire

L'approche documentaire consiste à chercher un compromis entre approche logique et sémiotique :

  1. les contenus sont représentés sémiotiquement,

  2. et ils sont associés à des balises qui permettent leur manipulation par le calcul.

Exemple

1
<definition>
2
  Une <notion>voiture</notion> est un véhicule à quatre roues.
3
</definition>
4
<exemple>
5
  Une Ferrari est une voiture.
6
</exemple>

RemarqueAvantages et inconvénients de l'approche documentaire

  • L'avantage principal réside dans le compromis : il est plus facile de produire de l'information qu'avec l'approche logique, on peut faire plus de manipulations qu'avec l'approche sémiotique.

  • L'inconvénient principal réside dans le compromis : il est plus difficile de faire des traitements qu'avec l'approche logique, il est plus difficile de produire de l'information qu'avec le paradigme sémiotique.

Stéphane Crozat Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique