Introduction

Le « cloud », les serveurs virtuels, la dématérialisation, la numérisation, la « non-monétisation » de nombreux services, le web ont entraîné progressivement et en grande partie le remplacement des courriers et journaux papier, des pellicules photos, des DVD, des jeux de société, par les fichiers, les mails, les jeux vidéo, les vidéos en ligne. Tout cet univers numérique s'est substitué à des objets tangibles et des interactions physiques, donnant l'illusion d'un monde qui peut se résumer à un terminal et à des octets qui tentent de se frayer un chemin sur le réseau internet.

Et pourtant, de l'autre côté de la box, et avant que ce terminal n'arrive dans les mains de son premier utilisateur, des ressources fossiles, des métaux, de l'eau, une quantité hallucinante de substances chimiques et un savoir-faire précieux ont été nécessaires. De plus, tous ces octets ne circulent pas dans le vide, une grande quantité de matière et d'énergie est mobilisée pour produire les équipements nécessaires à leur transport, leur stockage et leur traitement. La durée de vie de ces équipements est courte. En fin de vie, tout cela se transformera en déchets qui ne seront malheureusement que très partiellement valorisés.

Dans cette partie vous découvrirez la matérialité de l'immatériel, la notion de cycle de vie, les impacts sur l'environnement de ces équipements, la diversité des métaux mobilisés et quelques bonnes pratiques pour réduire ces impacts ! Mais attention aux effets rebond : l'augmentation d'efficacité dans une technologie peut aboutir à consommer soit plus de la même chose, soit plus d'autre chose grâce aux gains réalisés.

ImpactNum par Inria & Class'Code [copie par UTC] [adaptations Stéphane Crozat] Paternité