Introduction

Nous avons vu que la production de tous ces équipements et leur utilisation est loin d'être neutre. Voyons maintenant comment réduire ces impacts. Une partie de la responsabilité et de la recherche de solutions revient aux concepteurs, aux industriels, aux politiques, à l'économie... Une autre partie de la responsabilité dépend de chacun de nous, comme nous le verrons dans les activités suivantes !

Mais attention aux effets rebond qui pourraient nous laisser croire que la seule solution viendrait des gains énergétiques ou monétaires !

Les effets rebond directs

On appelle effets rebond les effets induits par une augmentation d'efficacité dans une technologie ou un processus. Cette augmentation d'efficacité peut concerner :

  • l'énergie (réduction de la quantité d'énergie nécessaire à la même fonction que précédemment),

  • le temps,

  • l'espace,

  • l'argent...

Enfin, quoi que ce progrès d'efficacité permette de gagner, il se produit quasiment systématiquement des effets rebond qui consistent à consommer soit plus de la même chose, soit plus d'autre chose grâce aux gains réalisés. Par exemple, on installe plus d'applications sur son smartphone, on regarde plus de vidéos, on fait tourner plus de calculs sur les serveurs, etc. Il y a d'autres types d'effet rebond (les effets rebond indirects et systémiques), nous les verrons dans la dernière partie de ce Mooc.

Une voie pour réduire les impacts environnementaux directs du numérique consiste donc à ne pas systématiquement profiter des gains de temps ou d'énergie dûs aux fabuleuses améliorations d'efficacité des technologies pour les utiliser encore plus. Ces gains d'énergie pourraient au contraire être offerts à la planète ! Les gains de temps pourraient être offerts à notre cerveau pour lire, penser, méditer, se reposer, discuter...

ImpactNum par Inria & Class'Code [copie par UTC] [adaptations Stéphane Crozat] Paternité