Éditer des fichiers

Objectifs

  • Savoir créer un fichier ou un dossier

  • Savoir modifier un fichier texte dans son terminal

Mise en situation

Sous Linux, la quasi-totalité des fichiers de configuration sont de simples fichiers textes. Sur un serveur par exemple, on créé et modifie quotidiennement des fichiers permettant de configurer les différents logiciels de celui-ci. Il est donc particulièrement important de savoir comment faire ceci dans un terminal.

MéthodeCréer un fichier

Créer un fichier est très simple avec la commande touch.

1
kyane@europa:~/librecours$ touch roman.txt
2
kyane@europa:~/librecours$ ls
3
roman.txt

La commande a bien créé un fichier nommé roman.txt dans le dossier où je me trouve (en l’occurrence ~/librecours).

Remarque

Si on regarde le manuel de la commande touch, on constate qu'il est indiqué « touch - change file timestamps », ce qui veut dire que c'est une commande qui permet de changer la date de modification d'un fichier. On pourrait se demander pourquoi on utilise cette commande pour créer un fichier dans ce cas, mais la suite du manuel nous indique « A FILE argument that does not exist is created empty, unless -c or -h is supplied. ». Si le fichier n'existe pas, il est donc créé, c'est pour cela que cette commande est celle utilisée pour créer un fichier sous Linux.

MéthodeCréer un dossier

Créer un dossier est tout aussi simple qu'un fichier, on utilise simplement la commande mkdir.

1
kyane@europa:~/librecours$ mkdir photos
2
kyane@europa:~/librecours$ ls -F
3
photos/  roman.txt
4
kyane@europa:~/librecours$ cd photos/
5
kyane@europa:~/librecours/photos$ 

Il est aussi possible de créer plusieurs dossiers en même temps, en spécifiant plusieurs arguments.

1
kyane@europa:~/librecours$ mkdir films musiques

Ou encore de créer une arborescence de sous-répertoires d'un seul coup.

1
kyane@europa:~/librecours$ mkdir -p documents/factures/gaz

Nano, un éditeur de texte en console

Un éditeur de texte est un programme qui permet de modifier des fichiers texte, on connaît par exemple le fameux Bloc-Notes sous Windows. À la différence du traitement de texte, qui est un logiciel qui édite des fichiers aux formats complexes, l'éditeur de texte est très léger, à tel point qu'il en existe de nombreux disponibles directement dans le terminal. Le plus simple pour débuter est sans doute Nano.

Méthode

Pour lancer l'édition d'un texte avec Nano, il suffit d'utiliser la commande du même nom et de spécifier le fichier.

1
kyane@europa:~/librecours$ nano roman.txt

Une fenêtre s'ouvre alors dans le terminal, c'est l'éditeur de texte.

MéthodeÉcrire du texte

Pour écrire dans notre fichier, rien de plus simple, il suffit de taper au clavier. La touche entrée permet d'aller à la ligne, et les flèches directionnelles de se déplacer dans le texte.

Extrait du roman Traces (Stéphane Crozat, Framabook, 2018)Informations[1]

MéthodeLes raccourcis

Pour effectuer les opérations principales (enregistrer le fichier, copier/coller du texte, etc.) Nano s'appuie sur des raccourcis clavier qui sont, en partie, spécifiés en bas de la fenêtre.

Le symbole ^ désigne la touche Ctrl. Pour enregistrer le fichier on fera donc Ctrl + o. Nano propose ensuite, en bas de fenêtre, de confirmer le nom du fichier.

De la même manière on peut utiliser Ctrl + x pour fermer la fenêtre.

À retenir

Les commandes touch et mkdir permettent très simplement de créer fichiers et dossier. Les fichiers peuvent ensuite être édités directement en console à l'aide de Nano, qui est un éditeur particulièrement adapté pour débuter, avec son interface minimaliste et ses raccourcis explicitement indiqués dans la fenêtre.

Kyâne Pichou Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique