Astuces en ligne de commande

Objectifs

  • Savoir utiliser l'autocompletion

  • Savoir naviguer dans le terminal

MéthodeL'autocomplétion

L'autocomplétion est un mécanisme qui permet de compléter automatiquement une commande. Après avoir tapé le début de la commande, on appuie sur la touche TAB pour que la console complète, si possible la commande en entier. Par exemple si l'on écrit :

1
$ sor

L'appui sur la touche TAB va compléter la commande pour écrire :

1
$ sort

Si il existe plusieurs commandes possibles commençant par ce qui a été écrit, alors en appuyant 2 fois sur la touche TAB la liste des commandes possibles va s'afficher. Par exemple :

1
$ gre
2
gregorio   grep       gresource 

Conseil

L'autocomplétion fonctionne pour les commandes, mais aussi pour les arguments, les chemins de fichiers, etc. Elle est très pratique au quotidien pour aller plus vite dans l'utilisation de la ligne de commande.

MéthodeNaviguer dans une ligne

Dans la console, il est possible de se déplacer à l'aide des touches directionnelles du clavier. Mais il est aussi possible de se déplacer au tout début de la ligne en faisant CTRL+a ou tout à la fin avec CTRL+e.

MéthodeHistorique de commandes

Le terminal maintient un historique des commandes et permet de les rappeler pour ne pas avoir à les retaper. Les touches haut et bas permettant de naviguer dans cet historique de commandes. Il est aussi possible de l'afficher à l'aide de la commande history. Enfin, en appuyant sur CTRL+r il est possible de faire une recherche dans l'historique.

1
$ grep "w" /usr/share/dict/french > mots_w.txt
2
bck-i-search: grep

Ici la recherche du mot grep dans l'historique retourne la dernière commande qui correspond à ce terme. En appuyant sur Entrée, il est possible de la relancer.

À retenir

Au quotidien différents outils permettent d'aller plus vite dans une console : l'autocomplétion, l'historique et la recherche dans l'historique de commandes.

Kyâne Pichou Paternité - Partage des Conditions Initiales à l'Identique